Prochainement

Blackkklansman

de Spike Lee

avec John David Washington, Adam Driver et Topher Grace

film Américain . 2018 . 2h06 . VOSTF . Comédie

Avant-première samedi 18 août à 20H30 de BLACKKKLANSMAN de Spike Lee - GRAND PRIX DU JURY CANNES 2018 ! Tarif unique : 4€ !

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l'histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

La Colline a des yeux

de Wes Craven

avec Susan Lanier, Robert Houston et Martin Speer

film Américain . 1977 . 1h29 . VOSTF . Thriller, épouvante-horreur

Soirée CANNIBALE vendredi 24 août avec à 19H30 : LA COLLINE A DES YEUX de Wes Craven (1977) + 21H00 : CANIBA de Verena Paravel et Lucien Castaing-Taylor, en présence de Valentina Novati, productrice/distributrice du film // Tarifs : 5,90€/film ou 8€ la soirée // Soirée interdite aux - de 18 ans

En partance pour la Californie, une famille se retrouve accidentellement au beau milieu d'une zone d'essais de l'aviation américaine. Contraints de quitter leur véhicule, ils se retrouvent pourchassés par une bande de dégénérés.

Caniba

de Verena Paravel & Lucien Castaing-Taylor

avec Issei Sagawa

film Français . 2018 . 1h30 . VOSTF . Documentaire

Soirée CANNIBALE avec OFF SCREEN vendredi 24 août avec à 19H30 : LA COLLINE A DES YEUX de Wes Craven (1977) + 21H00 : CANIBA de Verena Paravel et Lucien Castaing-Taylor, en présence de la productrice/distributrice Valentina Novati // Tarifs : 5,90€/film ou 8€ la soirée // Soirée interdite aux - de 18 ans

En 1981, Issei Sagawa, alors étudiant à Paris, défraya la chronique après qu'il ait - littéralement - dévoré le corps d'une de ses camarades de la Sorbonne. Affaibli par la maladie, il habite désormais avec son frère, Jun, qui prend soin de lui. Verena Paravel et Lucien Castaing-Taylor, cinéastes et anthropologues, sont partis à leur rencontre. Caniba est le fruit de ce face à face remarquable.

L'Homme Dauphin, sur les traces de Jacques Mayol

de Lefteris Charitos

avec Jean-Marc Barr

film Français . 2018 . 1h19 . Documentaire

Séance spéciale lundi 27 août à 20H30 en partenariat avec SEA SHEPHERD // Tarif unique : 5,90€

En 1988, sort le Grand Bleu, un film qui s'inspire de l'histoire de Jacques Mayol. Ce plongeur en apnée jusque-là quasi inconnu, devient soudain une star internationale. Son histoire a influencé toute une génération de jeunes gens dans leur manière d'appréhender la mer. Un voyage sur les traces de cet amoureux de la mer, pour découvrir ce que fût sa vie et quel héritage a laissé derrière lui cet homme qui fut le premier à descendre à 100 mètres de profondeur en plongée libre.

Burning

de Lee Chang-Dong

avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo

film coréen . 2018 . 2h28 . VOSTF . Comédie dramatique

Lors d'une livraison, Jongsu, un jeune coursier, tombe par hasard sur Haemi, une jeune fille qui habitait auparavant son quartier. Elle lui demande de s'occuper de son chat pendant un voyage en Afrique. À son retour, Haemi lui présente Ben, un garçon mystérieux qu'elle a rencontré là-bas.
Un jour, Ben leur révèle un bien étrange passe-temps...

Ultra Rêve

de Caroline Poggi et Jonathan Vinel - Yann Gonzalez - Bertrand Mandico

film Français . 2018 . 1h22 . , courts-métrages

Programme de 3 courts métrages de Caroline Poggi et Jonathan Vinel - Yann Gonzalez - Bertrand Mandico.

1- AFTER SCHOOL KNIFE FIGHT de Caroline Poggi et Jonathan Vinel
Laëtitia, Roca, Nico et Naël se retrouvent au terrain vague pour leur ultime répétition. Leur groupe n'existera bientôt plus car Laëtitia va partir loin pour ses études. C'est l'histoire de ces jeunes adultes qui n'ont pas envie de se dire au revoir.

2 – LES ÎLES de Yann Gonzalez
Des personnages traversent un dédale érotique et amoureux avec le désir pour seul guide.

3 – ULTRA PULPE de Bertrand Mandico
Station balnéaire abandonnée? Fin de tournage d'un fil fantastique sur le fin d'un monde. Deux femmes, membres de l'équipe de cinéma, l'une actrice, l'autre réalisatrice, Apocalypse et Joy, sont sur le point de mettre fin à leur relation amoureuse.

The Trial : The State of Russia vs Oleg Sentsov

de Askold Kurov

avec Oleg Sentsov

film Britannique, - Tchéque - Allemand . 2015 . 1h15 . VOSTF . Documentaire

Soirée de soutien au cinéaste ukrainien Oleg Sentsov lundi 10 septembre à 20H30 avec la projection de THE TRIAL : THE STATE OF RUSSIA vs OLEG SENTSOV - Soirée en partenariat avec la Société des Réalisateurs de Films et en présence de Christophe Ruggia, cinéaste et co-président de la SRF // Tarif unique : 4€

THE TRIAL : THE STATE OF RUSSIA vs OLEG SENTSOV
documentaire d'Askold Kurov - 1H15

Août 2015, une salle du tribunal de Rostov-Don. Un homme regarde à travers les barreaux de sa cage, ses yeux révèlent que ses nerfs sont sur le point de lâcher. Aujourd'hui il va connaître la sentence à laquelle il doit se soumettre : 20 ans de prison en Sibérie pour terrorisme. Cet homme c'est Oleg Sentsov, réalisateur et activiste de Maidan né à Simferopol, en Ukraine. Il est accusé d'avoir mené un mouvement terroriste anti-russe et d'avoir planifié des attaques sur des ponts, des lignes à haute tension et un monument de Lénine. Sentsov se défend, courageusement et sans flancher. Il répond au verdict avec un démenti emphatique pour ses crimes et accuse au lieu de cela les accusateurs eux-mêmes...
Dans son documentaire, Askold Kurov enquête sur la vérité qui se cache derrière ce procès-spectacle politique. Les témoins à charge ont-ils été placés sous la contrainte? Quels sont les effets de la détention et du procès lui-même sur l'accusé et sa famille? Le film montre aussi la solidarité affichée des réalisateurs et amis de Sentsov comme Agnieszka Holland, Ken Loach et Pedro Almodóvar ainsi que de l'Académie Européenne du Film qui inaugure son 30e anniversaire par cette projection afin de faire campagne encore une fois pour la libération d'Oleg Sentsov.

*****

Appel à la libération immédiate d'Oleg Sentsov ! par la SRF
Pour signer l'Appel : http://la-srf.fr/libérez-oleg-sentsov

Aujourd'hui, sur le sol russe, vient de se dérouler la coupe du Monde de football 2018 de la FIFA.

Aujourd'hui, sur ce même sol russe, un cinéaste est entre la vie et la mort.

Agé de 41 ans, père de deux enfants, il a débuté une grève de la faim illimitée le 14 mai 2018, un mois tout juste avant l'ouverture de la Coupe du monde.

Il s'appelle Oleg Sentsov.

Vous connaissez sans doute son nom, mais peut-être pas son histoire.

Oleg Sentsov est né ukrainien, à Simferopole, en Crimée, où il vivait avec sa femme et ses enfants jusqu'au 11 mai 2014, jour de son arrestation par le FSB, les services secrets russes.

Après un premier long-métrage encensé par la critique et primé dans de nombreux festivals internationaux, Oleg Sentsov préparait son deuxième film "Rhino", lorsqu'ont éclaté les premières manifestations pro-euroépennes en Ukraine, en novembre 2013. Cinéaste et citoyen engagé, pro-européen convaincu, il a reporté le tournage de son film pour participer activement au mouvement Euromaïdan. N'acceptant pas l'annexion russe de la Crimée, il a manifesté et il est allé livrer de la nourriture à des soldats ukrainiens affamés et encerclés par les forces pro-russes. Il avait finalement décidé de tourner son nouveau long métrage cet été-là, l'été 2014. Mais en sortant de chez lui, le 11 mai de cette même année, Oleg Sentsov a été enlevé puis torturé par le FSB pendant trois semaines, avant de réapparaître non plus en Crimée, mais au fond d'une prison russe...

Malgré les protestions d'Oleg Sentsov, qui crie aux juges qu'il n'est pas un "serf", et qu'ils ne peuvent pas "l'annexer" comme ils l'ont fait avec la terre, il est considéré et jugé comme citoyen russe, et condamné à 20 ans d'emprisonnement dans un camp de travail forcé, après un procès qualifié de "stalinien" par Amnesty International.

Depuis le 14 mai 2018, Oleg Sentsov a débuté une grève de la faim illimitée pour demander la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens emprisonnés comme lui en Russie.

Si la Communauté européenne et internationale ne fait rien de plus, Oleg Sentsov va mourir. On a volé son pays, changé de force sa nationalité pour lui faire prendre celle de ses agresseurs, on l'a envoyé pour vingt ans au fin fond d'un trou glacial, au bord du cercle arctique. Et l'Europe, l'Europe dont il rêvait au point de se battre pour que son pays en fasse partie, l'Europe, a laissé faire.

Si rien ne se passe, Oleg Sentsov va mourir. Comme il le dit lui-même : sa vie est la seule arme qui lui reste pour résister et défendre ces soixante-dix ukrainiens que Poutine a enlevé à leurs familles et à leur pays, pour la seule raison qu'ils n'étaient pas d'accord avec sa politique expansionniste, imposée par la violence.

Cet homme qui se bat au nom de valeurs que nous ne pouvons que partager, ne peut pas disparaître. Ce serait une terrible perte pour l'humanité et un nouveau terrible revers pour l'Europe.

Si Oleg Sentsov mourrait aujourd'hui, c'est non seulement Vladimir Poutine, qui serait un peu plus éclaboussé, mais la France, l'Allemagne et l'Europe tout entière qui seraient entâchées de son sang.

Aussi nous conjurons l'Europe et plus largement le reste du monde d'utiliser tous les moyens en leur possession pour obtenir la libération immédiate d'Oleg Sentsov.

Agenda
Les films à venir











Restez en contact

Newsletter

Veuillez saisir votre adresse email
pour recevoir notre newsletter!
^