Bye bye Tibériade

de Lina Soualem

France - 2024 - 1H22 - VOSTF

Hiam Abbass a quitté son village palestinien pour réaliser son rêve de devenir actrice en Europe, laissant derrière elle sa mère, sa grand-mère et ses sept sœurs. Trente ans plus tard, sa fille Lina, réalisatrice, retourne avec elle sur les traces des lieux disparus et des mémoires dispersées de quatre générations de femmes palestiniennes. Véritable tissage d’images du présent et d’archives familiales et historiques, le film devient l’exploration de la transmission de mémoire, de lieux, de féminité, de résistance, dans la vie de femmes qui ont appris à tout quitter et à tout recommencer.  

“«N’ouvre pas les douleurs du passé» : voilà ce que la réalisatrice, née à Paris il y a plus de 30 ans et la première femme de sa famille à ne pas avoir vu le jour en Palestine, s’entendait toujours répondre quand elle tentait d’en savoir un peu plus. Mais la cinéaste pressent que derrière les images des étés de sa petite enfance à Deir Hanna, à 29 kilomètres des baignades dans le lac de Tibériade, «se cache la réalité d’un lieu menacé de disparaître à tout moment», «un trésor» de sa mémoire risquant de tomber dans l’oubli et la nécessité de s’inscrire dans l’histoire des femmes de sa famille. Elle se lance donc dans une enquête très personnelle où l’intime s’emmêle avec les soubresauts de l’Histoire, tirant sur le fil de sa lignée en partant de son arrière grand-mère Um Ali dont l’existence heureuse dans la ville même de Tibériade est pulvérisée par la guerre israélo-arabe de 1948.” Cineuropa

  • lundi 04 mars
    • 17:35
  • mardi 05 mars
    • 19:00
  • mercredi 06 mars
    • 18:40
  • jeudi 07 mars
    • 19:10
  • lundi 11 mars
    • 18:40
  • mardi 12 mars
    • 16:10