Gloria !

de Margherita Vicario

avec Galatea Bellugi

Italie / Suisse - 2024 - 1H46 - VOSTF

Venise, au 18ème siècle. A l'Institut Sant'Ignazio, orphelinat et conservatoire pour jeunes filles, tout le monde s'agite en vue de la visite imminente du nouveau Pape et du grand concert qui sera donné en son honneur. Teresa, jeune domestique silencieuse et solitaire, fait alors une découverte exceptionnelle qui va révolutionner la vie du conservatoire : un piano-forte.

 »

Les filles, réticentes voire carrément grossières au début, s’apprécient de plus en plus les unes les autres, au fil des nuits passées ensemble, et tournent entre le piano, la composition et le chant. Comme on pouvait l’imaginer, la bande originale du film est de Vicario elle-même et son collaborateur, le producteur de musique DADE (Davide Pavanello), qui livrent des interprétations classiques et contemporaines d’harmonies, de morceaux pour cordes, de passage de percussions et de chansons d’amour. Ces scènes de rivalité qui se mue en solidarité et en connivence illustrent la belle sensibilité de ce qui est autrement un scénario assez conventionnel : le rythme est très juste, tandis que les querelles et la suspicion dont les jeunes femmes apprennent peu à peu à se défaire font place à des forces créatrices capables de transporter le monde. Il y a certainement des parties de Gloria! qui font convenues, le scénario étant très clairement structuré de manière à aller vers un moment où les conflits sont résolus (y compris les sous-intrigues, qui impliquent un enfant illégitime et les doutes du maître de chapelle), mais pris dans son ensemble, le film reste une ode joyeuse aux innombrables compositrices effacées par l’histoire. Et ce n’est pas tout : Gloria! prend un immense plaisir à émanciper ses personnages féminins pour en faire des femmes excédées par l’incompétence de certains hommes dans des positions de pouvoir, assez pour prendre elles-mêmes les choses en main, une aspiration délicieuse à avoir et une pure joie à partager avec un vaste public sur grand écran. » Cineuropa

  • jeudi 20 juin
    • 16:20
  • vendredi 21 juin
    • 14:15
  • samedi 22 juin
    • 14:15
    • 18:40
  • dimanche 23 juin
    • 14:15
    • 20:50
  • lundi 24 juin
    • 14:15
  • mardi 25 juin
    • 16:20